Fondation CARF

30 Mars, 23

Blog

Comment vivre Pâques ?

La Semaine sainte est le moment liturgique le plus important de l'année. Nous revivons les moments décisifs de notre rédemption. Du dimanche des Rameaux à la Croix et à la Résurrection, l'Église nous guide sur la manière de vivre la Semaine sainte.

Après la fin de la CarêmePendant la semaine sainte, nous commémorons la crucifixion, la mort et la résurrection du Seigneur. Toute l'histoire du salut tourne autour de ces jours saints. Ce sont des jours où l'on accompagne Jésus par la prière et la pénitence. Tout cela aboutit à Pâques, où le Christ, par sa résurrection, confirme qu'il a vaincu la mort et que son cœur aspire à se réjouir en l'homme pour l'éternité. Dans cet article, nous examinons comment vivre la Semaine Sainte.

Pour bien vivre la Semaine Sainte, nous devons mettre Dieu au centre de notre vie, en l'accompagnant dans chacune des célébrations de ce temps liturgique qui commence par le dimanche des Rameaux et se termine par le dimanche de Pâques.

Dimanche des Rameaux

"Ce seuil de la Semaine Sainte, si proche du moment où la Rédemption de toute l'humanité a été consommée sur le Calvaire, me semble un moment particulièrement approprié pour que vous et moi considérions par quels moyens Jésus notre Seigneur nous a sauvés ; pour contempler son amour - vraiment ineffable - pour les pauvres créatures, formées à partir de l'argile de la terre". - Comment vivre la Semaine Sainte. Saint Josémaria, Amis de Dieu, n° 110.

Le site Dimanche des Rameaux Nous nous souvenons de l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, où tout le peuple le loue comme roi avec des chants et des branches de palmier. Les rameaux nous rappellent l'alliance entre Dieu et son peuple, confirmée dans le Christ.

Dans la liturgie d'aujourd'hui, nous lisons ces paroles de profonde joie : "les fils des Hébreux, portant des rameaux d'olivier, allèrent à la rencontre du Seigneur, en criant et en disant : Gloire au plus haut des cieux".

Jeudi Saint

"Notre Seigneur Jésus-Christ, comme si toutes les autres preuves de sa miséricorde ne suffisaient pas, institue l'Eucharistie pour que nous l'ayons toujours près de nous et - pour autant que nous puissions le comprendre - parce que, poussé par son amour, lui qui n'a besoin de rien, ne veut pas se passer de nous. La Trinité est tombée amoureuse de l'homme". Comment vivre la Semaine Sainte - Saint Josémaria, Le Christ passe, n° 84.

Le Triduum pascal commence par la Sainte Messe de la Cène. Le fil conducteur de toute la célébration est le mystère pascal du Christ. Le repas au cours duquel Jésus, avant de se livrer à la mort, a confié à l'Église le testament de son amour et a institué le sacrement de l'Église. Eucharistie et le le sacerdoce.  Lorsque Jésus a terminé, il est allé prier dans le jardin des Oliviers, où il a été arrêté.

Le matin, les évêques se réunissent avec les prêtres de leur diocèse et bénissent les huiles saintes. Le lavement des pieds a lieu pendant la messe de la Cène.

Vendredi saint

"En admirant et en aimant vraiment la très sainte humanité de Jésus, nous découvrirons une à une ses plaies (...) Nous aurons besoin d'entrer dans chacune de ces très saintes plaies : pour nous purifier, pour nous réjouir de ce sang rédempteur, pour nous fortifier. Nous irons comme les colombes qui, selon l'Écriture, s'abritent dans les trous des rochers à l'heure de la tempête. Nous nous cachons dans cet abri pour trouver l'intimité du Christ". Comment vivre la Semaine Sainte ? Saint Josémaria, Amis de Dieu, n° 302.

Le vendredi saint, nous atteignons le point culminant de l'amour, un amour qui veut embrasser tout le monde, sans exclure personne, avec un don de soi absolu. Ce jour-là, nous accompagnons le Christ en faisant mémoire de la Passion : de l'agonie de Jésus au jardin des Oliviers à la flagellation, au couronnement d'épines et à la mort sur la croix. Nous la commémorons par un chemin de croix solennel et la cérémonie de l'adoration de la croix.

La liturgie nous enseigne comment vivre la Semaine sainte le Vendredi saint. Elle commence par la prosternation du prêtresau lieu du baiser initial habituel. Il s'agit d'un geste de vénération particulière pour l'autel, qui est nu, dépourvu de tout, évoquant le Crucifié à l'heure de la Passion. Le silence est rompu par une tendre prière dans laquelle le prêtre fait appel à la miséricorde de Dieu : "Reminiscere miserationum tuarum, Domine", et demande au Père la protection éternelle que le Fils a gagnée pour nous avec son sang.

Le samedi saint et la veillée pascale

"L'œuvre de notre rédemption est accomplie. Nous sommes désormais enfants de Dieu, parce que Jésus est mort pour nous et que sa mort nous a rachetés". Comment vivre la Semaine sainte Saint Josémaria, chemin de croix, XIVe station.

Comment vivons-nous la semaine sainte le samedi saint ? C'est un jour de silence dans l'Église : le Christ est couché dans le tombeau et l'Église médite, dans l'admiration, sur ce que le Seigneur a fait pour nous. Ce n'est cependant pas un jour triste. Le Seigneur a vaincu le diable et le péché et, dans quelques heures, il vaincra aussi la mort par sa glorieuse résurrection. "Dans peu de temps, vous ne me verrez plus, et dans peu de temps, vous me reverrez" (Jn 16,16), disait le Seigneur aux Apôtres la veille de sa Passion. En ce jour, l'amour n'hésite pas, comme Marie, il se tait et attend. L'amour attend, confiant dans la parole du Seigneur, jusqu'à ce que le Christ ressuscite, resplendissant, le jour de Pâques.

La célébration de la veillée pascale dans la nuit du samedi saint est la plus importante de toutes les célébrations de la semaine sainte, car elle commémore la résurrection de Jésus-Christ. Le passage des ténèbres à la lumière est exprimé par différents éléments : feu, bougie, eau, encens, musique et cloches.

La lumière du cierge est un signe du Christ, la lumière du monde, qui rayonne et inonde tout. Le feu est l'Esprit Saint, allumé par le Christ dans le cœur des fidèles. L'eau signifie le passage à la vie nouvelle dans le Christ, source de vie. L'Alléluia de Pâques est l'hymne du pèlerinage vers la Jérusalem du ciel. Le pain et le vin de l'Eucharistie sont le gage du banquet céleste.

En participant à la Veillée pascale, nous reconnaissons que le temps est un temps nouveau, ouvert à l'aujourd'hui définitif du Christ glorieux. C'est le jour nouveau inauguré par le Seigneur, le jour "qui ne connaît pas de coucher de soleil" (Missel romain, Veillée pascale, Proclamation de Pâques).

Dimanche de Pâques

"Le temps de Pâques est un temps de joie, une joie qui ne se limite pas à cette période de l'année liturgique, mais qui est toujours présente dans le cœur du chrétien. Parce que le Christ vit : le Christ n'est pas un personnage qui a disparu, qui a existé à un moment donné et qui nous a quittés en nous laissant un souvenir et un exemple merveilleux". Comment vivre la Semaine Sainte Saint Josémaria, Homélie Le Christ présent dans les chrétiens.

C'est le jour le plus important et le plus joyeux pour les catholiques, car Jésus a vaincu la mort et nous a donné la vie. Le Christ nous donne la possibilité d'être sauvés, d'entrer au paradis et de vivre en compagnie de Dieu. Pâques est le passage de la mort à la vie. Le dimanche de Pâques marque la fin du Triduum pascal et de la Semaine sainte et inaugure la période liturgique de 50 jours appelée le Temps pascal, qui s'achève avec le dimanche de Pâques. Pentecôte.

Comment vivre la Semaine Sainte ? Demandons à Dieu que cette semaine qui commence nous remplisse d'une espérance renouvelée et d'une foi inébranlable. Qu'elle nous transforme en messagers de Dieu pour proclamer, une année de plus, que le Christ, le Divin Rédempteur, se donne pour son peuple sur une croix par amour.

Comment vivre la Semaine Sainte selon le Pape François

"Vivre la Semaine Sainte, c'est entrer toujours plus dans la logique de Dieu, dans la logique de la Croix, qui n'est pas d'abord celle de la douleur et de la mort, mais celle de l'amour et du don de soi vivifiant. C'est entrer dans la logique de l'Évangile".

Le pape François, 27 mars 2013.

Partager le sourire de Dieu sur terre.

Nous attribuons votre don à un prêtre, séminariste ou religieux diocésain spécifique afin que vous puissiez connaître son histoire et prier pour lui par son nom et son prénom.
FAITES UN DON MAINTENANT
FAITES UN DON MAINTENANT