Idéologie éveillée : victimes de tout et responsables de rien